Quels sont les aliments qui soignent ?

Hippocrate, le père de la médecine, disait que l’aliment est le premier médicament pour maintenir le corps humain en bonne santé… 

Ces faits n’ont pas changé et aujourd’hui, plus que jamais, on reconnaît que certains aliments ont des qualités nutritionnelles, particulièrement intéressantes pour notre bien-être. À titre d’exemple, l’ail est connu pour fluidifier le sang et protéger des accidents vasculaires cérébraux. Puis la cranberry est idéale en cas d’infections urinaires. Quant à la pomme, elle possède des phytostérols anticancéreux et qui peuvent diminuer le cholestérol sanguin. Cette liste ne s’arrête bien évidemment pas là, mais vous l’aurez compris, les protéines, les vitamines ainsi que les autres nutriments présents dans certains aliments sont tout simplement bénéfiques pour nous. 

À cet effet, nous allons immédiatement vous révéler une liste d’aliments qui vous aidera à vous soigner. 

1. L’artichaut : Un allié de taille pour le foie

aliments-sante-artichaut

L’artichaut est l’aliment par excellence pour prendre soin de votre foie. 

Il permet une meilleure sécrétion biliaire en activant la vésicule et il agit également sur les reins. Les cellules hépatiques du foie épuisées (à cause de l’excès de médicaments, de l’alcool ou d’une grande consommation de la viande) peuvent aussi être régénérées grâce à l’artichaut. Très riche en antioxydants, l’artichaut joue aussi un rôle important sur la baisse des triglycérides (le stockage d’acides gras) et pour réduire les risques de cancer du gros intestin. 

Rendez-vous sur le site « Les aliments qui soignent » pour d’autres conseils sur l’alimentation et la santé du corps. 

2. Les pois chiches : Un aliment qui a plus d’un tour dans son sac

Pourquoi ? 

Tout simplement, parce qu’en plus d’être riche en protéines végétales, les pois chiches contiennent aussi de nombreuses vitamines, minéraux, fibres alimentaires et glucides assimilables. Faisant partie de la famille des légumineuses, les pois chiches ont des actions tonifiantes et permettent aussi d’avoir une meilleure digestion. En outre, cet aliment favorise l’élimination de l’acide urique et agit sur le moral avec notamment les tryptophanes (un acide aminé) qui permettent de lutter contre la dépression. 

Certaines personnes font griller la graine et l’utilisent pour remplacer le café. 

3. Le curcuma : La poudre dorée “magique”

Les vertus antioxydantes et anti-inflammatoires du curcuma sont incroyables.

Alors, il nous était impossible de ne pas inclure cet aliment dans cette liste. À la suite de recherches en Inde, des chercheurs ont pu démontrer qu’il y avait un grand écart au niveau des personnes atteintes de cancers, par rapport aux pays occidentaux. C’est simple, les gens en consomment à toutes les sauces là-bas ! Quels sont ses atouts ? Le curcuma est alcalinisant. Ce qui signifie que cette épice réduit l’acidité. Elle permet aussi de stimuler la digestion et la sécrétion biliaire, contribuant donc au bien-être du corps humain.

Néanmoins, pour en tirer un maximum de bénéfices, il est important de la mélanger avec un peu de poivre.

4. La châtaigne : De la douceur et des bienfaits dans vos assiettes

aliments-sante-chataigne

Naturellement douce et sucrée, la châtaigne est un aliment très bénéfique pour le corps. 

Elle est particulièrement riche en manganèse, en potassium et en vitamine C. Ses glucides consistent d’amidon qui permet de protéger la santé du côlon parce qu’il résiste à la digestion. La châtaigne est grandement recommandée pour les personnes en convalescence et il est possible d’en manger grillée ou encore en retirant la peau amère en la faisant cuire dans de l’eau ou du lait. 

Pour les plus gourmands et les intolérants au gluten, pensez à l’utiliser en farine dans vos préparations de gâteau. Vous risquez d’être agréablement surpris du résultat !

5. L’ail et les oignons : Pour rester loin du médecin 

L’ail et l’oignon sont des aliments que l’on consomme quotidiennement pour donner plus de goût à nos repas sans pour autant s’imaginer qu’ils possèdent de grandes vertus sur la santé. 

Ils sont effectivement tous deux dynamisants, antibactériens, antiseptiques et ce sont des antibiotiques naturels. À cela, il faut également ajouter le fait qu’ils sont très intéressants pour maintenir la bonne santé de votre cœur et des vaisseaux. Certaines études indiquent même que l’ail et l’oignon sont capables de diminuer les risques de développer certains cancers. Néanmoins, il faut en consommer tous les jours (cru ou cuit) et en petite quantité bien entendu. Par ailleurs, il est conseillé de les manger crus (émincés, écrasés) et si vous craignez de faire fuir vos amis, pensez à croquer un grain d’anis, de cumin, de cardamome juste après en avoir mangé ou encore d’incorporer du persil dans vos plats qui en contiennent. 

6. Les algues : Des superaliments à ne pas négliger

Entre le Wakamé, le kombu ou encore le nori, vous aurez l’embarras du choix si vous souhaitez consommer des algues et faire le plein de micronutriments (vitamines et minéraux). 

Des recherches sont encore en cours pour mettre en lumière leurs nombreux bienfaits, mais à titre indicatif, sachez que le limu moui contient des fucoïdanes, des composants qui sont proches du lait humain. Puis, les alginates contenus dans les algues permettent aussi de protéger le système cardiaque tout en diminuant les graisses absorbées et la pression sanguine. C’est également intéressant comme anticoagulant. 

En outre, les algues peuvent stimuler l’immunité parce qu’elles possèdent des propriétés antivirales et antibiotiques. C’est notamment le cas du wakame qui peut lutter contre l’herpès et protéger le système digestif. 

7. Le maquereau : Pour augmenter les oméga-3

À l’instar du saumon, le maquereau a une forte teneur en oméga-3, indispensable pour la santé du corps, de la peau, mais aussi du cerveau. 

Néanmoins, il contient moins de métaux lourds que les gros poissons gras qui les stockent justement dans leur graisse (du moins, c’est le cas pour les poissons issus de l’élevage et qui sont à consommer avec modération). Ainsi, le maquereau est un excellent aliment pour le corps parce qu’il vous apportera des protéines de qualité et protégera votre système cardio-vasculaire. C’est aussi le cas de ses compatriotes : la sardine et le hareng. 

Privilégiez-le cru toutefois, car il conservera mieux ses oméga-3. Par exemple, en salade, c’est délicieux ! 

Comme vous l’aurez compris, il existe de nombreux aliments qui peuvent aider le corps à se soigner, mais comme pour à peu près tout, il faudra miser sur l’équilibre entre une bonne activité physique et une alimentation “saine”. Ce qui ne signifie pas que vous ne pourrez pas vous faire plaisir avec d’autres aliments dits “moins sains”. Il faut juste trouver la balance entre les deux et ne pas aller dans l’excès. 

Avatar photo

Ici Maximilien, rédacteur dans l'âme installé en Thailande, j’ai toujours adoré écrire sur les sujets qui me passionnent. On aborde ici des sujets variés comme la nutrition, le bien-être, le développement personnel et le lifestyle, avec comme ligne directrice : la simplicité. L'objectif, c'est de vous aider à trouver les réponses à vos interrogations, gagner du temps et atteindre un épanouissement de vie. Bonne lecture !

Guide Bien-Etre